Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qu'est-ce que le Panthéon ?...
En grec ancien, πᾶν (pãn) signifie « tout » et θεός (theos), « dieu ».
Origine du Panthéon
Le Panthéon est un temple que les Grecs et les Romains consacraient à certains de leurs dieux, par exemple le Panthéon de Rome, dédié à tous les dieux.
Ce terme désigne aussi l'ensemble des dieux d'une mythologie
ou d'une religion.  
Par extension, on appelle Panthéon un monument où sont déposés les corps des hommes illustres d'une nation.
Cet usage fut initié en 1520 ... le peintre Raphaël repose au Panthéon de Rome, exemple qui fut suivi au Panthéon de Paris et en d'autres lieux.
Par métonymie, le terme désigne l'ensemble des divinités d'une mythologie ou religion.
Par exemple : le panthéon grec, égyptien, hindou.
Le Panthéon de Rome ...
Visiter Rome ... un clic sur l'image
qui est aujourd’hui une église se situe non loin de la fontaine de Trévi et de la place Navone.
Il fait parti intégrante du cœur historique de Rome, et le monument tel qu’on peut le voir aujourd’hui date de sa reconstruction sous l’empereur Hadrien aux alentours de 123 après JC.
Restauré plusieurs fois au cours des siècles, il fut tour à tour un mausolée, puis une église lorsque l’empereur Phocas en fit le don au pape Boniface IV.
Au XVIIe siècle, des objets du Panthéon furent pillés sur l’ordre du pape Urbain VIII Barberini afin de réaliser le fameux baldaquin de la basilique Saint-Pierre de Rome.
Aujourd’hui, le Panthéon est le lieu ou reposent les corps du peintre Raphaël qui s’illustra dans les chambres du Vatican, du roi Victor-Emmanuel II de Savoie et de Umberto Ier qui lui succéda.
Le Panthéon, temple de la Nation française.
Visite Panthéon ... clic sur l'image
En créant une architecture religieuse exemplaire, Soufflot répondait au vœu de Louis XV de glorifier dignement la monarchie en la personne de sainte Geneviève, patronne de Paris, à laquelle était dédié l’édifice.
En 1791, la Révolution transforme le monument en temple des grands Hommes.
Au XIXe siècle, il reçoit, au gré des régimes successifs, une affectation tantôt religieuse, tantôt patriotique.
Depuis 1885, date de l’entrée au Panthéon de Victor Hugo, l’édifice est devenu le lieu où reposent les grands Hommes de la patrie : Voltaire, Rousseau, Zola, Pierre et Marie Curie… et depuis le 1er Juillet 2018, Simone Veil.
Il y a 77 personnalités d'inhumées au Panthéon (5 Femmes et 72 hommes)
la liste des panthéonisés ... un clic ICI
Madame Simone Veil, son histoire ... un clic sur l'image
Le Panthéon Grec ...
L'Olympe en vrai ... clic sur l'image
Les dieux et déesses de l'Olympe sont douze dieux et déesses plus importants que les autres, parmi la multitude des dieux du panthéon gréco-romain antique.
Selon la mythologie grecque, ces douze dieux siégeaient sur le mont Olympe, le plus haut sommet de la Grèce.
________________
 
Zeus, Héra, Poséidon, Athéna, Arès, Déméter, Apollon, Artémis, 
Héphaïstos, Aphrodite, Hermès, Hestia  ... et Dionysos.
Le Panthéon Romain ... 
Rôles des Dieux grecs et romains
Jupiter - Junon
Zeus - Héra
Neptune - Minerve
Poséidon - Athéna
Mars - Cérès
Arès - Déméter
Phébus - Diane
Apollon - Artémis
Vulcain - Vénus
Héphaïstos - Aphrodite
Mercure - Vesta
Hermès - Hestia 
... et Bacchus
... et Dionysos
 
Le Panthéon de l'Inde ...
 
Les dieux de l'Inde ... clic sur l'image
Avec plus de 30 millions de Dieux, on pourrait croire qu'il est impossible de s'y retrouver...
Seule une dizaine de Dieux sont néanmoins particulièrement représentés et vénérés...
Les trois principaux Dieux sont 
Brahma, Vishnu et Shiva.
Les trois Dieux principaux forment le « Trimurti » (la trinité) symbolisé par le trident (trishul)
Selon les Hindous (et beaucoup d’autres personnes), la Vie est soumise au cheminement à travers trois étapes ...
la création,
symbolisée par Brahma 
la préservation,
dont Vishnu est le symbole 
la destruction,
représentée par shiva.
 « Création, Préservation, Destruction » est un concept essentiel dans la religion hindoue.  
 
Le Panthéon de l'Egypte ...
Panthéon des dieux égyptiens (Karnak salle hypostyle) ... clic sur l'image
Les informations très rudimentaires dont on dispose sur la religion de l’Égypte préhistorique permettent de penser que les animaux y occupaient une place importante.
Amon ... clic
Les noms que portent à l’époque historique les circonscriptions administratives,  l’ibis, le taureau noir, le lévrier, le cobra, le crocodile, rappellent sans doute un animal particulièrement honoré dans la région.
Mais les premiers textes, les premiers monuments n’évoquent pas de cultes rendus à des animaux.
Dès ce moment, les dieux sont généralement représentés sous forme humaine.
Par la suite, lorsque les images divines se multiplient, des formes complexes leur sont attribuées ...
Hathor ... clic

=> Amon peut être simultanément représenté sous la forme humaine, sous celle d’un bélier ou d’un homme à tête de bélier

=> Hathor est figurée comme une femme, vache ou femme à tête de vache.
Cela ne signifie pas qu’on rende un culte au bélier ou à la vache en tant que tels  ... on honore la puissance qui peut prendre, selon les circonstances, l’aspect du bélier ou de la vache  ...
Suite et toute une merveilleuse Passion égyptienne ... un clic ICI
 
____________________________
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Panthéon, #Simone Veil, #Paris, #Rome, #Gréce, #Mythologie, #Olympe, #Egypte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :