Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au marc le franc ou l'euro ...
Origine et définition ...
au XIIe siècle, le "marc"  était un poids de huit onces, soit 244,75 grammes qui servait principalement à peser l'or et l'argent ...
Mais le marc n'était bien évidemment pas le seul poids utilisé. Parmi quelques autres, on avait aussi
la livre qui pesait deux marcs.
C'est de ces deux mesures de métal précieux qu'est née l'expression "au marc ou à la livre" qui s'est ensuite transformée en "au marc la livre" qui s'utilisait déjà au XVIIe siècle pour désigner ce que des créanciers pouvaient espérer récupérer de leur débiteur, au prorata de leur créance.
Puis, par confusion entre la livre poids et la livre monnaie, le sens de l'expression est resté, mais la livre a été remplacée au début du XIXe siècle par la monnaie utilisée dans le pays, c'est-à-dire le franc.
Expression juridique
faisant référence à une méthode de partage des créances entre tous les créanciers dans le cadre d'une vente forcée lorsque le montant de la vente est inférieur au total des créances.
Concrètement, la répartition entre les créanciers se fait au marc le franc, c'est à dire au prorata des créances.
Rappel ... sur un plan étymologique, le marc est une très ancienne unité de mesure qui servait à peser les métaux précieux.
Que veut dire l’expression « au marc le franc » ?
Lorsque plusieurs personnes ont des droits sur un bien à répartir, mais dans des proportions inégales, la répartition se fait par une règle de trois, en proportion de ces droits. Il arrive que l'on dise « au marc le franc », les juristes se plaisant à recourir à des locutions dont l'origine a été oubliée. On peut dire aussi bien « au prorata » ou « au pourcentage ».

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :