Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plus aucun retour en arrière n'est possible,
la situation est inchangeable,
le verdict est tombé ...
D'origine religieuse, cette expression vient du latin "ite, missa est" prononcée à la fin de la messe et signifiant littéralement ...
"maintenant, vous prières sont envoyées à Dieu".
Ainsi, le catholicisme et la parole de Dieu, selon les religieux, évoquent une vérité qu'on ne peut remettre en doute.
Le sens détourné et mâtiné d'ironie de cette expression apparaît au XIXe.
Par contre, il faudrait compléter cette explication car « la messe est dite » comprend un sens ironique vu la décision qu’elle interprète est prise rapidement sans attendre la fin de l’évènement seul apte à déterminer le score final et le fait de demander un autre avis sur le sujet en question ne changera en rien car la décision prise est irrévocable.

Si la messe peut être célébrée en théorie en tout lieu ... ah, ces messes scoutes célébrées en plein air, sur deux cantines cabossées !... l’église est le lieu privilégié pour sa célébration. Elle exprime visiblement l’unité du peuple chrétien rassemblé par le Christ.

Autre expression dans le même style ...
=> Les jeux sont faits ... Rien ne va plus !...
L’expression provient du langage des jeux d’argent dans lesquels les joueurs placent des mises, comme la roulette, et qui sont notamment pratiqués dans les casinos.
Ce qu’on appelle les jeux, ici, ce sont les sommes d’argent misées.
Au moment de miser, le banquier annonce d’abord "faites vos jeux", pour que les joueurs déposent leurs mises.
Il annonce ensuite "Les jeux sont faits", "Rien ne va plus" pour indiquer la fin de la phase de mise, sur laquelle on ne pourra pas revenir.
Enfin, la phase de jeu a lieu ... par exemple, à la roulette, le banquier lance la bille dans le cylindre. 
 ________________________________________________
Référence Image en titre   .. Clic sur l'image ci-dessous pour voir !.
 
 

 

Tag(s) : #Religion, #Eglise, #La Messe