Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Club Arc en Ciel
a visité Orléans

 

Quand on parle d'Orléans, on y associe obligatoirement Jeanne d'Arc.
Cependant, bien qu'il y ait la Statue et de nombreuses manifestations, Orléans c'est plus que ça. C'est ce que nos Amis du Club Arc en Ciel ont découvert le jeudi 12 mai dernier.
 
La Cathédrale Sainte Croix ...
Nommée ainsi en l’honneur des reliques de la Sainte Croix, sur laquelle Jésus-Christ, fils de Dieu, est mort pour nous ouvrir à la vie éternelle, la Cathédrale gothique d’Orléans a connu presque six siècles de construction (1287-1829).
La présence de ces reliques est certaine depuis le VIIème siècle, et possible depuis le IVème.
Elle est Cathédrale Royale ... Charles II "Le Chauve", Robert "Le Pieux'" , fils d'Hughes Capet et Louis VI "Le Gros" y furent sacrés rois de France.
Sa longue construction fut toujours soutenue par les rois de France, notamment Henri IV et Louis XIV.
 
L'Hôtel Groslot ...
Plafonds à caisson, murs tendus de toile peinte, lambris à moulures, mobilier recouvert de cuir de Cordoue et lourdement sculpté, tapisseries d’Aubusson… Rien n’était trop beau pour Jacques Groslot, bailli du roi de France et féru de modernisme ! 
 
Place du Martroi ...
Centre névralgique de la ville d’Orléans, la place du Martroi est le point de convergence des plus célèbres artères de la cité : la rue de la République, la rue Royale et la rue Bannier. Jeanne d’Arc, dont on ne compte plus les nombreuses références à travers Orléans, y trône fièrement sur son cheval. Elle est immortalisée sous la forme d’une immense statue équestre qui fait la fierté des habitants de la ville. Inaugurée en 1855, cette réalisation monumentale de Denis Foyatier lui rend un hommage vibrant.
Visite de la Ville en petit train touristique ...

 

 
 
 
En bateau sur la Loire ...
L’histoire de Jeanne d’Arc
 "Et Dieu donnera la victoire" ...
s’intéresse à l’enfance de cette bergère d’un village perdu de Lorraine qui deviendra l’un des plus grands personnages de l’Histoire de France. Le livre commence en 1412, où le lecteur fait la connaissance de Jeannette, une paysanne vivant dans une famille plutôt aisée du petit village de Domrémy ...
suite clic sur l'image ci-contre
Domrémy-la-Pucelle ...
village mythique des Vosges qui raconte l’épopée d’une héroïne.
Domrémy-la-Pucelle a vu naitre Jeanne d’Arc en 1412, l’héroïne la plus populaire de l’Histoire de France.
Domus Remigius, Dom Remy est répertorié dès 1070 dans l'acte de fondation du Prieuré de Châtenois.
Le nom du village apparaît dans divers documents datant de 1420, 1586 et 1611.
Il y est, par exemple, fait mention de la situation de la maison natale de Jeanne d'Arc à proximité de l'église du village, ou encore, de la vente de cette même maison, ultérieurement.
Les témoignages recueillis en 1454 en vue du procès de réhabilitation de Jeanne d'Arc attestent que Domremy et Greux ne formaient à cette époque qu'une seule paroisse.
Cette situation dura jusqu'en 1820.
Le village de Domremy s'étendait sur une superficie de 864 hectares, dont 460 hectares de forêts, du lieu-dit "Le Vieux Foulon" jusqu'au territoire de Greux, sur la rive gauche de la Meuse et comptait 35 foyers en 1400 .. 91 habitants en 2019 !...
La vigne occupait 26 hectares sur le coteau dominant la vallée de la Meuse. Sur ce Coteau des Vignes, dans la Chapelle Sainte-Marie, aujourd'hui disparue, Jeanne venait prier.
C'est là que fut édifiée la Basilique Sainte-Jeanne d'Arc.
Le 10 mai 2020, deuxième dimanche du mois de mai, jour fixé pour rendre hommage à Jeanne d’Arc, sainte héroïne de France, fut célébré le centenaire de la Fête Nationale de Jeanne d’Arc.
Le 16 mai 2020 fut fêté le centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc, Sainte patronne secondaire de la France. Elle a été canonisée par le pape Benoit XV le 16 mai 1920.
 
En vérité, cause la Covid-19, ce ne fut qu'en 2021, que fut célébré le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc-la-Pucelle   ...
Peu importe, puisque nous sommes en 2022 !..
________________________________
 
Pourquoi Jeanne d'Arc était surnommée la Pucelle d'Orléans ?..
Au XV siècle, seules les jeunes filles de condition noble étaient appelées "demoiselles", de même que seules les femmes mariées de la noblesse étaient appelées "dames". Les jeunes filles du peuple, en revanche, étaient appelées "pucelles", du latin "puella" qui désigne toute fille non encore mariée.
Dans l'emploi de cette expression, il n'y a aucun sous-entendu grivois. On disait “la pucelle d'Orléans” comme on dirait aujourd'hui “la jeune fille” ou “la demoiselle d'Orléans”.
La référence à Orléans car le premier fait d'arme de Jeanne d'Arc fut de conduire les troupes du Dauphin Charles VII à Orléans pour contraindre les Anglais à lever le siège de cette ville. La victoire éclatante qu'elles y remportèrent fut un tournant de la Guerre de Cent ans.
C'est donc en sa qualité de libératrice d'Orléans que
Jeanne d'Arc devint célèbre dans toute l'Europe dès le printemps 1429.
  _______________________________________________________________________________________
Référence Image en titre   .. Clic sur l'image ci-dessous voir !..
 
 

 

 

 

Tag(s) : #Club Arc en Ciel, #Orléans, #Jeanne d'Arc, #La Loire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :